gladiator

La boucle est bouclée, Québec je me souviendrai

Oui! Lheure est aux grandes décisions. Depuis 5 mois, lidée de retourner dans mes montagnes me taraude lesprit, il a fallu 7 années pour comprendre que le pays parfait ou qui tend vers la perfection nexiste, malheureusement, pas !

Toute une aventure! Je me souviens de ma première journée sur le sol Canadien, Oui, cétait juste hier. À ma sortie de laéroport avec mes deux bagages je mimaginais enfin atterrit dans le pays ou les rêves se réalisent pour ceux qui travaillent fort.

Je suis arrivé un soir dun 4 août 2009 dans ma jeune trentaine avec mes ambitions mon positivisme ma persévérance et mon ras le bol de mon autre chez moi, cétait une soirée pluvieuse, humide et chaude, pas beaucoup de dépaysement sur ce plan-là.

Je me souviens de la souplesse des démarches administratives de la gentillesse des différents agents dimmigration et des différentes institutions gouvernementales que javais croisés. Je me souviens de mes premiers contacts avec les gens dici et ma difficulté à comprendre toutes les conversations.

Je me souviens de mon premier choc culinaire en allant acheter un café et quand je me suis retrouvé avec un gigantesque gobelet plein de café. Je me souviens de mon premier appartement, mes premiers meubles, ma première voiture, mon premier emploi.

Je me souviens de ma première conquête et la soirée coquine qui sen est suivie, je me souviens de sa face en goutant à un mets épicé que javais préparé.

Je me souviens de mes voyages au travers la belle province et le Canada, je me souviens de mon émerveillement en voyant certains paysages et coins du pays.

Je me souviens de mon retour aux études et le sacrifice que cela avait engendré

Je me souviens de mes premières larmes de déception et toutes celles qui se sont succédées durant ces 7 ans.

Je me souviendrai quaprès 14 années de conduite de voiture sans accidents ni incidents jétais obligé à mon arrivée de reprendre des cours et un nouveau permis!

Je me souviendrai que mes expériences antérieures et celles acquises ici ne sont même pas considérées ni reconnues. Comme si mes 32 ans dinstructions ne valaient que dalle. Je me souviendrai de la ségrégation de linégalité des chances et du profilage qui sintensifie

Je me souviendrai que porter un nom Magrébin est synonyme de refus et de peur.

Après un parcours du combattant qui a duré 7 ans de ma vie après avoir traversé tous ces méandres jai décidé de jeter léponge, je nai plus la force ni le goût de continuer à prouver aux employeurs et à la société que mon nom nest pas coupable de quoi que ce soit, que je ne représente aucun danger à ma société daccueil.

Je suis fatigué dêtre traité de communauté visible et de minorité ethnique qui est finalement la seule reconnaissance que javais acquise ici. Jai décidé de rentrer dans mon chez moi mon vrai, dans mes montagnes jai réappris à apprécier davantage mon chez moi que javais quitté avec ses défauts et qualités, j'ai réappris a aimer la simplicité de notre vie. Jai hâte de retrouver ma famille mes amis, Jai hâte de retrouver mon soleil généreux qui réchauffe le corps et le cur, jai hâte dentendre les chants de cigales et dêtre réveillé par le vacarme de moineaux jai hâte de voir nos oliviers et nos figuiers. Jai hâte de reprendre mes activités et ma vie en main.

La boucle est bouclée, Québec je me souviendrai

Lire les commentaires

lectures



Copyright © 1999-2017 Immigrer.com Inc. Tous droits réservés. Conception Solutions Netaccès