Visa temporaire de travail

Il est possible de travailler temporairement au Canada grâce au visa de séjour temporaire. Mais il vous faut une offre d'embauche d'un employeur canadien pour obtenir ce visa. En deux mots, avoir déjà la promesse d'un patron canadien avant de pouvoir y travailler et par la suite faire des démarches administratives pour faire valider votre entente.

Une fois l'emploi trouvé, votre futur employeur canadien doit effectuer des démarches auprès de Services Canada de sa région pour faire approuver l'offre d'emploi. Si l'employeur est au Québec, passez par ce lien de Services Canada . Il doit donner le détail de l'offre d'emploi. Le centre de ressources vérifie si votre emploi satisfait aux normes de travail canadiennes et s'assure qu'aucun Canadien, ni résident permanent, n'a les compétences nécessaires pour occuper ce poste. L'emploi est ainsi affiché dans tous les centres de ressources du Canada. Si personne ne peut l'occuper, le RHDCC approuve votre offre et l'envoie à l'ambassade ou au consulat du Canada de votre pays.

Avertissement : Mais ne rêvez pas, il faut soit avoir des compétences recherchées dans des domaines en pénurie ou connaître personnellement votre futur employeur pour qu'il veuille faire ces démarches. En plus, celui-ci devra patienter, lors du processus administratif, avant de vous avoir dans ses bureaux. Qui veut embaucher quelqu'un qu'il n'a jamais rencontré, qui vit à 6 000 kilomètres et qu'il devra attendre pendant des mois ? Une marge de manoeuvre que peu d'employeurs peuvent se permettre. Si vous voulez vraiment venir travailler au Canada, le visa temporaire n'est pas la voie simple pour vous installer, il est mieux de passer par le programme d'immigration permanente ou encore pour les Belges et les Français, le programme Vacances-Travail (PVT) (voir plus bas pour les détails).


Dans de certains cas, si vos compétences sont très très recherchées, on peut vous donner beaucoup plus rapidement l'autorisation de travailler au Canada. Voir ci-bas "Travailleurs temporaires spécialisés (en demande)"

Si vous trouvez un emploi au Canada et qu'on vous remet une autorisation de travail et un visa de séjour temporaire, vous devrez les présenter dès votre arrivée au Canada à un agent d'immigration. Celui-ci vous remettra des formulaires à remplir vous permettant d'obtenir un numéro d'assurance sociale (NAS). C'est une carte d'identité dont vous devrez communiquer les numéros à votre employeur. En cas de difficultés à remplir les formulaires, vous pouvez trouver de l'aide auprès d'un agent au RHDCC.

Votre employeur doit également vous inscrire à la Commission de la santé et de la sécurité du travail ou à la Commission des accidents du travail ainsi qu'au régime d'assurance-maladie à votre arrivée au Canada.

Votre autorisation d'emploi n'est pas un contrat. Vous ou votre employeur pouvez mettre fin à votre emploi à n'importe quel moment. Si vos fonctions changent ou si votre emploi est prolongé, vous devez communiquer avec un centre d'immigration Canada, avant la date d'expiration de votre visa actuel.

Ne manquez pas notre FAQ sur les Emplois temporaires et sur la recherche de travail de l'étranger et le PVT où vous trouverez de nombreuses réponses à vos questions.

Attention, avant d'entreprendre des démarches de séjour temporaire, vous devez vérifier si vous avez besoin ou non d'un permis de travail. Certaines professions n'en nécessitent pas au Canada, en voici la liste.


Les démarches à suivre

La marche à suivre pour embaucher un travailleur pour le Québec

Ressources humaines et Développement des compétences Canada (RHDCC ) pour le Formulaire de demande d'AMT pour les travailleurs étrangers temporaires avec des professions hautement qualifiées

Demande de certificat d'acceptation (CAQ) du Québec pour travail temporaire
traitement d'une Demande de certificat d'acceptation (DCA)

Témoignage du forum d'un récit de PTT (permis de travail temporaire)

Travailleurs temporaires spécialisés (en demande)

Depuis 2012, il existe des procédures simplifiées pour quelques catégories d'emplois en demande dont 44 professions au Québec.

Comment transformer son visa temporaire en permanent et devenir immigrant

Si vous voulez rester au Québec et que la résidence permanente vous intéresse, si vous êtes un travailleur temporaire au Québec, sachez que depuis février 2010 vous pouvez passer par le programme de l'expérience québécoise (PEQ). Ce dernier facilite, sous certaines conditions, l'accès au statut de résident permanent aux diplômés et travailleurs temporaires du Québec. Pour en savoir plus

Avis aux moins de 30 ans (parfois 35 ans)

Si vous êtes Français ou Belge, et qu'un emploi saisonnier ou temporaire vous intéresse au Canada ou au Québec, sachez que vous pouvez profiter des programmes d'échange de jeunes -sans avoir besoin au préalable de trouver un employeur canadien- de certains organismes entre le Canada, ou la province du Québec, et ces pays européens tels que OFQJ, France-Québec et le Programme Vacances-Travail (PVT). Pour connaître les détails des programmes et les conditions d'admission, voir la section Travailler, section Stages.

Remarque: le pvt peut être prolongé par d'autres visas temporaires. Mais attention, les démarches pour le résidence permanente au Canada est une toute autre démarche. Vous devrez partir de zéro comme tous les autres candidats.

Tags : DémarchesEmploi



Copyright © 1999-2017 Immigrer.com Inc. Tous droits réservés. Conception Solutions Netaccès